École Aristide-Briand

L’école élémentaire Aristide-Briand, située au cœur du quartier de la Chabossière, est la plus ancienne école du territoire, construite en 1925. Son bâtiment principal est étoilé au Plan Local d’Urbanisme métropolitain. L’école accueille aujourd’hui près de 120 élèves du CP au CM2. Elle va faire l’objet d’importants travaux de rénovation qui débuteront à l’été 2024.

 

Le futur aménagement de l’école Aristide-Briand (©Plast Architectes)

 

Les objectifs du projet

Depuis plusieurs années, la vétusté de la coursive, datant de 1988 et longeant les 5 classes et l’accueil périscolaire, se fait sentir provoquant ainsi un inconfort thermique, mais aussi des problèmes d’accessibilité et de fonctionnement. La chaudière doit également être changée pour répondre aux exigences de rénovation énergétique. Un important projet de rénovation a donc été entrepris pour répondre à ces problématiques. Au fur et à mesure de sa conception, le projet a grandi pour inclure la rénovation intérieure du bâtiment ainsi qu’une amélioration de ses performances énergétiques notamment.

 

Les objectifs :

  • Améliorer le confort des usagers de l’école et des temps péri-éducatifs
  • Améliorer les performances énergétiques du bâtiment
  • Adapter le bâtiment à ses usages actuels et améliorer l’accessibilité

 

Les travaux engagés et le budget

Le projet consiste à rénover la coursive de l’école Aristide-Briand, lieu de circulation permettant d’accéder aux classes et à l’accueil périscolaire. La principale contrainte est que la coursive actuelle est centrale et représente l’unique accès vers les salles de classes. Formant un ensemble, la galerie ne peut être remplacée qu’intégralement et sur un temps dépassant les vacances scolaires. La fermeture complète de l’école est donc indispensable et l’objectif est de profiter de celle-ci pour rénover complètement l’école et répondre aux enjeux thermiques, architecturaux, fonctionnels et règlementaires :

 

  • Rénovation et extension de la galerie :

La coursive actuelle va être déposée et une nouvelle coursive, intégrant des extensions à l’Est et à l’Ouest, va être recréée, à l’emplacement de l’ancienne, sur le vide-sanitaire conservé. Cette galerie comportera un toit opaque avec un débord, permettant de limiter les apports solaires en été mais laissant entrer le soleil l’hiver afin de bénéficier de la luminosité et d’un chauffage passif.

-Amélioration du confort thermique en limitant notamment les surchauffes estivales et amélioration de l’isolation des combles de l’école

-Remplacement des menuiseries extérieures

-Rénovation des sols et murs de la coursive

-Reprise des accès à la galerie avec dédoublement d’une rampe pour la rendre PMR

-Suppression du portail rue du 1er mai et modification du portail d’accès passage de la Libération

-Mise en place d’un contrôle d’accès dans l’école et d’une séparation entre l’aile Ouest et le reste du bâtiment pour permettre une utilisation des espaces en dehors du temps scolaire

-Extension sur les côtés de la galerie pour création d’un local d’entretien (aile Est) et d’un sanitaire PMR (aile Ouest).

 

  • Des travaux qui vont au-delà de la galerie :

-Récupération et stockage des eaux pluviales avant rejet au réseau conformément aux objectifs du PLUm

-Création d’une ventilation des salles de classes

-Renforcement structurel de la charpente

-Installation de panneaux photovoltaïques de fabrication française ou européenne en toiture Sud

-Création d’un local technique et d’un cheminement technique en combles pour améliorer la maintenance

-Remplacement de la chaufferie, qui est déplacée sur l’aile Ouest avec deux boucles de distribution pour ne chauffer que les espaces occupés

-Rénovation des sanitaires intérieurs

-Reprise des sols des salles de classe et périscolaire

-Installation de casiers, de lavabo

-Ravalement des façades Sud, Est, Ouest

-Végétalisation d’une partie de la cour et pose d’un banc béton soulignant l’horizon du nouveau bâti et offrant de nouvelles assises.

 

Budget des travaux :

Le budget total mobilisé pour ce projet s’élève à 1,6M d’€. Des demandes de subventions sont en cours.

 

 

Une école temporaire

L’ampleur des travaux rendra le site scolaire totalement inaccessible à compter de juillet 2024 et jusqu’à la fin des travaux. Afin de continuer à assurer l’accueil des enfants, dans les meilleures conditions possibles, une école provisoire va être installée à proximité immédiate, sur une partie du parking de la place des Cités. Ces locaux ainsi déployés offriront des espaces adaptés aux apprentissages scolaires et aux activités péri-éducatives pour les enfants, et ce, de la rentrée scolaire 2024 jusqu’à la fin des travaux, prévue pour le printemps 2025.

 

La Ville attache une grande attention aux prestations de l’école provisoire, afin d’assurer une qualité d’accueil optimale pour les élèves, l’équipe enseignante et le personnel péri-éducatif. L’accès à une grande partie de la cour de récréation, au restaurant scolaire ainsi qu’au préau est maintenu.

 

L’école provisoire sera installée à compter de juillet 2024, entrainant une réduction de l’espace de stationnement sur le parking de la place des Cités. Elle y prendra place pour une durée de neuf mois environ et sera retirée à la fin des travaux, au moment des vacances de printemps pour permettre le déménagement sans perturber une période scolaire.

 

Cohabiter avec le chantier

Durant toute la durée du chantier, la place des Cités sera inhabituellement encombrée en raison de la réduction du stationnement d’environ 20%, consécutif à l’installation de l’école provisoire sur une partie du parking. Les horaires d’entrée et de sortie de l’école pourront générer un flux important de véhicules sur un espace plus restreint.

 

Pour la sécurité de tous, il est recommandé la plus grande prudence sur la place des Cités, en roulant au pas. Les usagers qui le peuvent sont invités à éviter les déplacements en voiture et à se garer sur d’autres espaces de stationnement du quartier.

 

Une réunion publique d’informations sur la rénovation de l’école Aristide-Briand ainsi que sur les travaux de la VD17, route dite de « la Gâtine », qui impacteront également la circulation dans le quartier, a eu lieu le mardi 28 mai 2024.

 

Le planning des travaux

 

Une première phase de travaux a eu lieu à l’été 2023 ; celle-ci a permis la redistribution des espaces avec notamment la réimplantation de l’accueil périscolaire dans l’aile Ouest RDC et R+1, le cloisonnement de l’aile Est R+1 (bureau du directeur, salle des enseignants et espace reprographie) et le décloisonnement de l’aile Est RDC (création de l’espace bibliothèque).

 

La seconde plus importante interviendra à compter de juillet 2024.

 

  • Réunion publique d’informations : 28 mai 2024 à 18h30, salle de la Berthaudière
  • Installation de l’école provisoire : juillet 2024
  • Début des travaux : juillet 2024
  • Rentrée scolaire dans l’école provisoire : 2 septembre 2024
  • Fin des travaux : hiver 2025
  • Rentrée dans l’école rénovée : printemps 2025

 

 


Un projet d’éducation culturelle et artistique basé sur le chantier de l’école : « Mon école en chantier »

Un chantier dans son école pendant l’année scolaire est une situation peu banale. Afin d’accompagner les enfants et faire de ce chantier un atout et une occasion d’apprentissage et de découverte, la Ville propose un projet d’éducation artistique et culturelle spécifique, construit en lien avec l’équipe enseignante.

Point de départ : une rencontre de tous les élèves avec l’architecte et le service patrimoine culturel en juin prochain.

 

Le 25 juin 2024, un temps-fort permettra aux enfants et aux parents de marquer la fin de l’année scolaire et de mettre en perspective la rentrée à venir.

Pendant toute la durée des travaux, les élèves pourront suivre l’évolution du chantier. Chaque classe se verra confier une mission : reportage photographique, histoire de l’école, rencontres avec des artisans,… Grâce à des fenêtres créées à hauteur d’enfant dans les palissades du chantier, les élèves pourront assouvir leur curiosité et suivre pas à pas les travaux.

 

Toutes les informations et les documents collectés seront ensuite compilés pour former un carnet de chantier. Ce carnet constituera alors une nouvelle brique de l’histoire de l’école et pourra être présenté lors de l’inauguration au printemps et des Journées européennes du patrimoine en septembre 2025.