Pompiers de Couëron : un engagement remarquable

En 9 jours, plus de 20 000 hectares ont été brûlés en Gironde. Pour venir à bout de cet incendie, plus de 2000 pompiers au total sont intervenus. Parmi eux, des pompiers de la caserne de Couëron ont été mobilisés pour aller combattre les flammes. Cet engagement et cette solidarité remarquables ont permis de venir à bout des incendies.

Pourquoi les pompiers Couëronnais se sont-ils déplacés en Gironde ?

La Loire-Atlantique compose la colonne de renfort Ouest-1, qui se compose des départements suivants :

un échelon Commandement du SDIS 44, un GIFF* du SDIS 44, un GIFF* reconstitué des SDIS 35 et 56, 1 GIFF* du SDIS 50, 1/2 GIFF* du SDIS 22, soit environ 74 pompiers au total.

GIFF : Groupe d’Intervention Feux de Forêt, composé de 4 CCF (Camion-citerne Feux de Forêt + 1 chef de groupe)

SDIS : Service Départemental d’Incendie et de Secours

 

A Couëron, les pompiers ont la qualification « feu de forêt, FDF 1 ou 2« , et certains sont qualifiés « Conducteur tous terrains, COD2« .

S’agissant d’une spécialité de ce centre de secours, les pompiers répondent présent chaque année pour participer aux colonnes de renfort, quelque soit le besoin (feu de forêt, inondations…). Si un autre engagement en colonne était nécessaire cet été, ils répondront une nouvelle fois présent pour partir aider les professionnels et volontaires des autres casernes.

Le Lieutenant Kenny Divard tient a saluer l’esprit de groupe au sein du centre de secours de Couëron : les pompiers restés sur place ont assuré la permanence opérationnelle. Ils ont remplacé les personnes parties en Gironde, afin de maintenir le service à la population de manière optimale.

 

Du 13 au 17 juillet, la première colonne était composée de :

• L’adjudant Sébastien L’Herrant (FDF1)

• Caporal-Chef Gaylord Morzadec (FDF1, COD2)

Du 17 au 22 juillet, la 1ère relève a été assurée par :

• Caporal-Chef Alan Guillou (FDF1)

• Caporal Tristan Lannes (FDF1)

Du 22 au 25 juillet, la seconde relève :

• Lieutenant Kenny Divard (FDF2, COD2)

• Sergent Mickaël Pineau (FDF1, COD2)

• Caporal-Chef Gaylord Morzadec (FDF1, COD2) deuxième engagement

 

Comment s’est déroulée la mission sur place ?

Sur place, les pompiers ont participé à la défense de maisons et ont réalisé des attaques massives en lignes d’appui depuis les routes et les pistes.

La 3ème partie de la mission à été consacrée au noyage et au traitement des lisières de forêt, pour permettre aux évacués de regagner leurs maisons.

Ces missions éprouvantes ont nécessité un engagement maximum des pompiers, avec de très fortes températures à la fois pour les humains et le matériel.

 

Le Lieutenant Kenny Divard témoigne : » Sur place, nous avons été particulièrement touchés par la solidarité et l’accueil des habitants. Au-delà des messages de soutien sur les maisons, nos bases de vie qui servent de repos entre les missions étaient assurées 24/24 par des bénévoles pour que nous ne manquions de rien ! (Café, produits d’hygiène, nourriture, ostéo et kiné…) »

 

Le Lieutenant tient à remercier les différents employeurs ayant permis aux pompiers volontaires de partir.

 

Devenez volontaire !

La Loire-Atlantique compte 92 centres de secours, dont 78 exclusivement composés de pompiers volontaires. Le service de secours repose donc en grande partie sur l’engagement de ces volontaires.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les démarches : contactez le SDIS 44