Port de Couëron : dragage de la 2e partie du port

Une opération de dragage consistant à extraire 5 000 m3 de vase de la partie ouest du port de Couëron se déroule du 12 au 24 novembre 2020.

 

Au cours du printemps de l’année 2019, une première opération de dragage sur une partie du port de Couëron a été réalisée permettant ainsi d’enlever un volume de 5 000 m3 de vase.

Dans la continuité de cette opération, Nantes Métropole prévoit aujourd’hui une nouvelle intervention afin de procéder au dragage de la 2e partie du port, côté cale.

 

L’objectif poursuivi est de retirer un volume de 5 000 m3 de vase. Ce dragage permettra aux bateaux stationnés au fond du port de sortir plus facilement et de rendre le bas de la cale praticable.

 

Comme pour la 1ère phase de travaux, la société I Marine Solution basée à La Turballe a de nouveau été retenue par Nantes Métropole pour réaliser ces travaux qui devraient débuter le 12 novembre, après l’installation du chantier à partir du 9 novembre.

Dans la continuité de cette opération, Nantes Métropole prévoit aujourd’hui une nouvelle intervention afin de procéder au dragage de la 2e partie du port, côté cale.

Limiter la gêne pour les usagers du port

Une partie du parking attenant au port sera neutralisée pour permettre à l’entreprise d’installer son chantier composée d’une base vie, d’une zone de stockage…

Le dispositif technique retenu pour réaliser ces travaux a pour objectif de réduire au maximum la gêne pour les usagers du port. Ainsi, il est prévu de déplacer les bateaux concernés par la zone de dragage sur les pontons du port au plus près de la sortie.

 

Les travaux n’entraineront donc aucune conséquence pour les plaisanciers qui pourront toujours sortir et entrer dans le port durant cette période. Une partie du parking attenant au port sera neutralisée pour permettre à l’entreprise d’installer son chantier composée d’une base vie, d’une zone de stockage…

 

Des précautions adaptées au site

La technique de dragage employée se fait par aspiration de la vase avec rejet en Loire à marée descendante. Une conduite de rejet sera donc installée avec un point de rejet en Loire.

Afin de protéger le pied des enrochements du port, une marge de sécurité de 50 cm à un mètre sera respectée lors des travaux.

 

Par ailleurs, les espèces végétales qui font l’objet d’une protection particulière sur les bords de Loire telles que le Scirpe Triquètre et l’Angélique des Estuaires ne sont pas présentes dans les éléments vaseux qui seront enlevés lors du dragage.

La technique de dragage employée se fait par aspiration de la vase avec rejet en Loire à marée descendante. Une conduite de rejet sera donc installée avec un point de rejet en Loire.

Un chantier de trois semaines

Il est prévu en tout trois semaines de travaux. La société sera contrainte de travailler en fonction des marées. Le travail de nuit (hormis le week-end) peut donc s’avérer nécessaire.

 

Planning prévisionnel des travaux :

  • du lundi 9 novembre au mercredi 11 novembre : dépôt et installation du matériel
  • du jeudi 12 au mardi 24 novembre : travaux de dragage
  • du mercredi 24 au vendredi 27 novembre : démontage et repli du matériel.