Covid-19 | Vacances scolaires : un accueil maintenu pour les personnels prioritaires

Un accueil maintenu en centre de loisirs

Suite aux annonces gouvernementales du 31 mars 2021, les centres de loisir seront fermés pendant les vacances scolaires de printemps. Un accueil sera toutefois mis en place pour les enfants des professionnels prioritaires*.
Accueil du 12 au 16 avril et du 19 au 23 avril

Les enfants concernées

Seuls les enfants des familles dites « prioritaires »* pourront être accueillis.
| Consulter la liste des personnels prioritaires – Covid d’ avril 21

Les pièces justificatives à fournir

Les familles concernées devront fournir une attestation sur l’honneur certifiant qu’elles n’ont pas de solution de garde alternative et un justificatif attestant de l’appartenance d’un ou des deux parents à une catégorie prioritaire (copie de la carte professionnelle, attestation de l’employeur…).

Les conditions d’accueil

 

Le déjeuner et la collation de l’après-midi seront pris en charge par la collectivité.
Pour les enfants susceptibles de faire la sieste, il faut prévoir drap et duvet au nom/prénom de l’enfant.

Le site retenu pour cet accueil est le centre de loisirs communal de l’Erdurière.

Les enfants seront accueillis en « groupes étanches » pour limiter les croisements, selon les règles sanitaires en vigueur.
Les enfants de plus de 6 ans scolarisés en CP devront porter le masque.

Tous les transports étant suspendus, les enfants devront par conséquent être déposés sur le site par les familles.

 

Modalités d’inscription

 

Le service d’accueil sera payant au tarif habituel des centres de loisirs et une inscription devra être formalisée auprès de l’Amicale Laïque de Couëron Centre la semaine qui précède l’accueil des enfants (au plus tard) pour validation du dossier d’inscription.

Documents à fournir :

  • Attestation CAF de mois de 3 mois
  • Justificatif d’appartenance des parents à une catégorie prioritaire (copie carte professionnelle, attestation de l’employeur…)
  • Carnet de santé de l’enfant, numéro de Sécurité Social, nom de la mutuelle
  • Paiement par chèques, espèces, chèques CESU ou ANCV papier (pas de rendu de monnaie)

Les familles devront prendre rendez-vous sur les plages horaires suivantes :

  • pour un accueil la semaine du 12 au 16 avril :
    Jeudi 8 avril de 14h à 19h
    vendredi 9 avril de 8h30 à 12h30 et de 14h à 19h
    Samedi 10 avril de 8h30 à 11h30
  • pour un accueil la semaine du 19 au 23 avril :
    Samedi 10 avril de 8h30 à 11h30
    Du lundi 12 avril au mercredi 14 avril de 9h à 12h et de 14h à 17h

Rendez-vous par téléphone au 02 40 86 49 85

Nous restons à votre disposition pour échanger si besoin. Nous tenons à vous témoigner toute notre gratitude pour votre engagement dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Vous pouvez compter sur la Ville de Couëron et ses partenaires pour vous accompagner le mieux possible.

 

 

Attestation de déplacement dérogatoire : en cas de déplacement dans un rayon supérieur à 10km, ou après 19h, une attestation de déplacement dérogatoire est nécessaire (en cochant la case 3 : déplacements pour motif familial impérieux). Télécharger une attestation de déplacement dérogatoire

 

* Liste des professionnels prioritaires :

Liste publiée par le Ministère de l’Éducation Nationale pour l’ensemble du territoire en date du 7 avril 2021.

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers;
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
     Les forces de sécurité intérieure (police nationale, police municipale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire)
    SurTous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie et les ambulanciers;
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  • Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  • Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil ;
  • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, sapeurs-pompiers professionnels, policiers municipaux, surveillants de la pénitentiaire)