Covid-19 | Port du masque obligatoire

La circulation du virus continue et se conjugue à celle des variants, selon Santé Publique France,

 

Port du masque obligatoire

Le port du masque est obligatoire à Couëron mais aussi dans toutes les communes de Nantes Métropole , par arrêté préfectoral et recommandation de l’ARS, pour toute personne de 11 ans et plus.

 

Cette mesure s’applique de jour comme de nuit aux lieux publics ouverts (rues, espaces verts, équipements municipaux…).

 

Dans l’intérêt de tous, le Préfet de Loire-Atlantique et le Maire de Couëron appellent les habitants à respecter ces mesures pour lutter contre la propagation du virus et ce afin de réduire la progression de l’épidémie en cours.

Quel masque ?

 

Dans un décret publié le 27 janvier au Journal officiel, le gouvernement précise les masques qui « répondent aux prescriptions » des autorités de santé.
Un masque en tissu industriel doit désormais filtrer au moins 90 % des particules de trois microns. C’est le cas des masques en tissu de catégorie 1, qui se distinguent dans le commerce par la mention « UNS1 » (pour « usage non sanitaire »).

Comme c’était déjà le cas, il doit également :

  • être assez respirable pour être porté quatre heures ;
  • couvrir nez et menton sans couture sagittale (sur le nez, dans le sens de la hauteur) ;
  • pouvoir supporter cinq lavages avant que ses performances ne se dégradent.

 

Bien entendu, les gestes de prévention (distanciation sociale, désinfection…) sont plus que jamais recommandés.

 

Il en va de la responsabilité de chacun d’adopter les bons gestes pour se protéger et protéger les autres, c’est de ce comportement citoyen de chacun d’entre nous que dépend la santé de tous.

 

Port du masque à partir de 6 ans

L’obligation de port du masque pour tous les enfants à partir du CP s’impose tant sur le temps scolaire que sur les temps péri-éducatifs. Il revient aux parents de prendre leurs dispositions pour doter leur enfant de deux masques de catégorie 1 pour sa journée scolaire ainsi que d’un petit sachet à son nom / prénom permettant de stocker le masque utilisé en milieu de journée.

 

« Nous appelons chacun des parents à se mobiliser à nos côtés pour garantir l’application des gestes barrières et de la distanciation physique aux abords des écoles. », rappelle Carole Grelaud, maire de Couëron. « Nous les invitons dès que cela est possible, à réserver la participation des enfants aux temps péri-éducatifs uniquement en cas de nécessité. »

 

Exceptions

Le port du masque n’est pas obligatoire pour les personnes qui pratiquent une activité sportive.

 

Selon l’association spécialisée Place au vélo : « Le port du masque n’est pas obligatoire pour les cyclistes dès qu’ils se déplacent à vélo. En revanche, celui-ci le redevient dès qu’ils mettent pieds à terre ».

 

Les personnes qui se déplacent à trottinette sont également concernées. Cette spécificité s’explique par le fait que le vélo est assimilé à une pratique sportive. Par contre, le port du masque est recommandé aux cyclistes dans les endroits fréquentés.

 

Le port du masque n’est pas requis pour les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation.

 

 

Sanctions

Le non-respect de cette obligation est puni d’une amende de 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d’une amende de 1 500 euros.

 

 

Masques jetés dans la rue

Jeter son masque dans la rue est considéré comme un abandon de déchets sur la voie publique et, par conséquent, sanctionnable d’une amende de 135 €.

 

Pensez à jeter votre masque de protection dans la poubelle des ordures ménagères et en aucun cas dans le bac jaune ou le sac jaune translucide.

 

Mise à jour le 26/02/2021