Brûlage des déchets verts : une pratique interdite

Le brûlage des déchets verts est formellement interdit

La loi du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et l’économie circulaire interdit le brûlage des déchets verts à l’air libre mais également au moyen d’équipements ou matériels extérieurs. Cette interdiction concerne les particuliers et les professionnels. Au-delà des possibles troubles de voisinage (nuisances d’odeurs ou de fumées) ou des risques d’incendie, le brûlage des déchets verts contribue à la dégradation de la qualité de l’air. Lors de la combustion, de nombreux polluants sont émis, dont des particules fines et autres composés cancérigènes, pouvant avoir des conséquences sur la santé.

Un particulier procédant au brûlage de déchets verts
chez lui encoure une amende de 750€.

 

>> Comment valoriser ses déchets verts ?