Mise en place du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance

La protection des personnes et des biens est l’une des priorités de la Ville. Les élus ont ainsi décidé de mettre en place un Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD).

 

Présidé par le Maire, le CLSPD est un outil qui permet d’avoir une connaissance fine du territoire et dont les objectifs sont d’offrir un cadre de concertation sur l’insécurité et la prévention de la délinquance, de mettre en lien tous les acteurs, d’apporter une connaissance précise du terrain, de donner une cohérence
aux actions et de venir en aide aux victimes, particulièrement les publics sensibles tels que les femmes et les jeunes.

Accompagner tous les publics

La prévention passe également par l’éducation. Le CLSPD va permettre aux partenaires de proposer de nouvelles actions en direction de leurs publics respectifs. Bientôt, un nouveau lieu dédié aux 15-25 ans va voir le jour. D’ores et déjà, des ateliers sont organisés dans les écoles par les animateurs de la Ville (comme « la médiation par les pairs » à Marcel-Gouzil). Des actions autour de la sécurité routière, les dangers des réseaux sociaux, les débats philosophiques sur le multiculturalisme, la mixité, etc., sont proposés par les centres socioculturels et l’amicale laïque Couëron-centre. Le Projet éducatif de Territoire (PEDT), plan d’actions cohérent porté par la Ville au bénéfice des enfants, est un outil complémentaire au CLSPD. Le Centre Communal d’Action Sociale a également restructuré ses services en début d’année pour créer un véritable service dédié à l’accès aux droits. La gendarmerie joue également un rôle prédominant avec la Brigade d’Intervention de la Délinquance Juvénile (BIDJ). Elle intervient dans les écoles sur différents thèmes comme le harcèlement, l’alcool, la discrimination, Internet, la violence, la drogue…