Budget 2017

Budget 2017 : préparer l'avenir pour tous les Couëronnais et préserver la capacité d'action de la Ville.

Consultez
le rapport
de présentation du budget primitif 2017
présenté lors du conseil municipal du 30 janvier 2017

De nombreux projets et actions se mettent en oeuvre chaque jour sur le territoire, qu’ils soient portés par la Ville ou par Nantes Métropole, dans le cadre de ses compétences. Dans un contexte de diminution des dotations de l’État, l’adoption du budget 2017 s’inscrit dans une stratégie financière qui vise à préserver la capacité d’action de la collectivité. D’un montant total de 34,156 millions d’€, il se veut volontaire et proactif.

 

Le budget 2017 en chiffres


34,156 millions d'€
Le budget total de la Ville

346 €
Le montant de la dette par habitant ((moyenne nationale de la strate : 1092 €)

7,2 millions d'€
Le montant des dépenses d'équipement

Les grandes orientations du bugdet 2017


orientations budget 2017
orientations budget 2017
orientations budget 2017

Préserver les capacités d'action de la Ville


Tous les projets évalués par la Ville s’inscrivent dans le cadre d’un budget voté annuellement et qui détermine, pour chaque domaine d’intervention, les dépenses et les recettes de fonctionnement et d’investissement qui concourent à la mise en œuvre des politiques publiques portées par la collectivité.

Le volontarisme de la Ville dans la mise en œuvre de son programme municipal ne peut toutefois occulter le contexte financier dans lequel évoluent les collectivités territoriales depuis plusieurs années maintenant, en raison notamment de la baisse des dotations de l’État (moins 4 millions d’€ en 4 ans pour Couëron).

Afin d’éviter que les dépenses soient supérieures aux recettes (« effet ciseau »), la Ville fait le choix de redresser les niveaux d’épargnes pour préparer l’avenir, maintenir et adapter les services publics existants et financer un niveau rehaussé d’investissement pour les deux prochaines années.

Recettes réelles de fonctionnement

Les recettes réelles de fonctionnement représentent 22,505 millions d’€ soit une progression de 2,30 % par rapport au budget 2016. À hauteur de 1 097 € par habitant à Couëron, elles sont inférieures à la moyenne nationale de même strate (1 481 €).

Budget 2017

Taxes locales 

En réponse à une évolution désormais quasi nulle de ses recettes, la municipalité est tenue de mettre en place un éventail de dispositions. En premier lieu, un plan pluriannuel de maîtrise des dépenses est défini et déjà mis en oeuvre. Le recours à l’emprunt est aussi activé, mais de manière adaptée afin de ne pas nuire à la capacité de désendettement de la commune. Enfin, après cinq années consécutives de stabilité des taux communaux de fiscalité locale, une augmentation mesurée est prévue en 2017 (voir tableau ci-dessous). En parallèle, la Ville poursuit et renforce la politique d’abattement mise en place depuis 2011 en faveur des personnes les plus vulnérables.
  Taux 2016 Taux 2017 Variation
Taxe d’habitation 20,61 % 21,43 % + 0,82
Foncier bâti 22,41 % 23,31 % + 0,9
Foncier non-bâti 75,67 % 78,70 % + 3,03
 

Un budget proactif


Les dépenses d’équipement s’élèvent à 7 205 200 €. Elles sont en augmentation de 2 722 200 € par rapport au budget 2016.

La ville est engagée dans un cadre pluriannuel d’investissement qui prévoit cette année deux grandes réalisations. Un montant de 5 000 000 € a été dégagé pour la construction du nouveau groupe scolaire situé dans le quartier Ouest centre-ville, pour un coût total d’opération de 8 400 000 €. Par ailleurs, 605 000 € de crédits de paiement sont engagés en 2017 pour la réhabilitation du futur bâtiment administratif éducation, jeunesse et sport, Espace de la Tour à plomb, pour un coût total d’opération de 1 200 000 €.

Les autres dépenses d'équipement :

  • Etude de programmation pour la construction d’un nouveau multi-accueil dans le quartier de la Chabossière : 30 000 €
  • Travaux d’accessibilité des bâtiments communaux (ADAP) : 190 000 €
  • Travaux de réfection des toitures (Écoles Paul-Bert, Louise-Michel, gymnase Léo-Lagrange) : 200 000 €
  • Réfection partielle de la salle polyvalente de l’Erdurière : 100 000 €
  • Travaux d’entretien du patrimoine bâti (scolaire, sportif, administratif…) et espaces verts naturels : 513 200 €
  • Travaux de modernisation de l’infrastructure informatique et des usages numériques (intégrant la solution numérique des écoles) : 366 000 €
  • Renouvellement du matériel / mobilier sport, culture, scolaire / restauration, technique administratif, et renouvellement du parc automobile : 201 000 €