Histoire du Vélodrome

Construit en 1927, le vélodrome est né sur une butte de sable. Mais pas de sable de Loire, de sable hollandais ! En effet, au XVIIIe siècle, les navires hollandais venaient décharger, selon une procédure très encadrée, leur lest sur ce site.

Histoire du Vlodrome

En 1894, le Véloce Sport Couëronnais est fondé sous l’égide de Marcel de la Provôté, maire de Couëron. Il organise rapidement des courses de vitesse, d’abord sur les quais de Couëron puis à la Jariais.

En 1927, il entreprend la construction d’un vélodrome sur le modèle du Vel d’Hiv’ de Paris. Les sociétaires aidés de manœuvres procèdent au terrassement, il faut déplacer des tonnes de sables pour obtenir la forme désirée : une boucle de 250 m sur une largeur de 6 m avec des virages à 35° maximum.
En 1994, est créé le Trophée des sprinters, et sa fameuse course demi-fond où les cyclistes pédalent derrière une moto pétaradante. Les champions se succèdent sur la piste couëronnaise : Florian Rousseau, François Pervis, Kévin Sireau, et bien d’autres…