Berges de Loire : Un patrimoine naturel à préserver

La tempête Xynthia, il y a 10 ans, avait érodé fortement les berges de Loire, le long du quai Jean- Pierre Fougerat. A certains endroits, le lent processus de délitement se poursuit. Pour pallier cet état de fait, la Ville en lien avec Nantes Métropole a souhaité agir mais pas à n’importe quel prix. Des travaux interviendront en 2021.

 

« Les bords de Loire sont un lieu important pour nous, on s’y promène tous les matins voire plusieurs fois par jour »  raconte Lucien et Guylaine, couëronnais depuis plus de 20 ans.

 

 « Cela fait partie du quotidien des habitants » rajoute Jean-Luc.

 

Tous en conviennent, il est essentiel de préserver ce patrimoine privilégié, qui est aussi une réserve naturelle pour de nombreuses espèces végétales. La Ville a donc engagé des démarches auprès de Nantes Métropole afin de résoudre ces différentes problématiques. Cependant, le site présente la particularité d’être couvert par deux protections environnementales importantes : un arrêté de protection de biotope lié à la présence d’une station réservoir de l’Angélique des estuaires, et du Scirpe triquètre, et un classement en site Natura 2000. Aussi, en concertation avec Nantes Métropole, et le Port Autonome, des travaux de confortement, de reboisement des berges, devraient avoir lieu d’ici 2021 en deux phases pour s’achever en 2023 afin de sécuriser les bords des berges et d’assurer pour encore longtemps de belles balades.