Actualité

Enquête publique Plan local d'urbanisme métropolitain (PLUm)

Enqute publique Plan local d'urbanisme mtropolitain (PLUm)

Transition écologique, logements de qualité, emploi pour tous, nature en ville, mixité sociale ou déplacements… Le nouveau Plan Local d’Urbanisme métropolitain (PLUm), arrêté en conseil métropolitain vendredi 13 avril 2018, porte une ambition forte pour développer le territoire tout en préservant la qualité de vie des 24 communes.

Parmi les priorités du nouveau PLUm : faire plus de place à la nature en ville, en mettant en valeur la Loire, les forêts et l’agriculture, construire des logements de qualité, accueillir des emplois pour tous.

Le PLUm ? Derrière cet acronyme tiré du jargon administratif se cache un document essentiel pour l’avenir de la Métropole. Sorte de bible de l’aménagement des 24 communes. Son élaboration a fait l’objet d’une concertation inédite avec les maires, la population et les acteurs économiques et sociaux du territoire, l’état, la région et le département.
Depuis trois ans, 48 réunions publiques, 59 ateliers et 8 balades urbaines ont été organisés afin de nourrir le projet d’aménagement et de développement durable de la métropole, et définir les grandes règles d’urbanisme et les cartes des zones constructibles qui s’appliqueront à partir de 2019.
6000 personnes se sont mobilisées pour participer aux réunions publiques, et plus de 4000 contributions citoyennes ont été recueillies.

Les ambitions du PLUM en 8 chiffres clés
A l’horizon 2030 :

  • 60 000 nouveaux emplois
  • 75 000 nouveaux habitants
  • 6 000 logements neufs en moyenne par an, dont 33 % de logements locatifs sociaux
  • 72 % des déplacements par des modes alternatifs à l’usage individuel de la voiture
  • 50 % d’émissions de gaz à effet de serre en moins par habitant par rapport à 2003
  • Multiplier par 3 la production d’énergies renouvelables sur le territoire
  • Réduire de 50 % le rythme moyen annuel de consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers
  • Protéger 15 000 hectares de zones agricoles

 

L’enquête publique

De mi-avril à mi-juillet 2018, les 24 conseils municipaux délibérent sur le projet de PLUm, arrêté le 13 avril en conseil communautaire. Le document est également soumis aux différentes autorités compétentes (Autorité environnementale, commission de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers, Etat, Région, Département, etc. avant d’être soumis à enquête publique.

Du 6 septembre 2018 à 9 h au 19 octobre 2018 à 17h participez à l’enquête publique portant sur :

  • Le Plan Local d’urbanisme métropolitain (PLUm) 
    pour définir et organiser le développement du territoire et le cadre de vie futur des habitants de la métropole à l’horizon 2030.
  • Le zonage d’assainissement
    présentant les zones d’assainissement en collectif existant ou futur, ou non collectif pour lesquels la collectivité doit assurer la collecte des eaux usées, le stockage, l’épuration, le rejet et le contrôle des installations.

  • Le zonage des eaux pluviales
    permettant de délimiter les zones où l’imperméabilisation des sols doit être limitée pour lutter contre les inondations et la protection des milieux aquatiques.

Vous pourrez participer à partir du 6 septembre en vous rendant dans l’une des 24 mairies de la métropole ou au siège de Nantes Métropole pour consulter les dossiers, rencontrer les commissaires enquêteurs à l’occasion d’une permanence ou déposer une observation.

A Couëron, les permanences auront lieu

le lundi 17 septembre de 9h à 12h
et le mardi 2 octobre de 14h à 17h,

salle Hélène-Boucher.


Découvrez l'avis d'enquête publique
.

La consultation du dossier et le dépôt d’une observation seront  également possibles directement de chez vous sur le site :  www.plum.nantesmetropole.fr