Actualité

Centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale... Couëron se souvient

Centenaire de la fin de la Premire Guerre mondiale... Couron se souvient

Du 7 au 12 novembre, l’association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC), l’Amicale Laïque de Couëron-Centre et le lycée Jean-Jacques Audubon, avec le concours de la Ville, organisent un temps fort avec au programme trois expositions, une conférence-débat et des lectures, dimanche 11 novembre. Pour ne pas oublier.

Il y a 100 ans, le 11 novembre 1918, était signé l’armistice qui marquait la fin d’une guerre effroyable. Appelée Grande Guerre, ce premier conflit mondial tua, au total, plus de 18 millions de personnes, dont 8 millions de civils, en blessa près de 20 millions d’autres et bouleversa cruellement la vie de nombreuses familles... Sur Couëron, plus de 800 habitants ont été mobilisés. Nombreux sont revenus blessés, malades et 233 ont été tués. Notre ville ne peut les oublier...

 LE PROGRAMME 

Expositions 

• Le front des poètes
• La citoyenneté
• Cartes postales et moyens de moyens de communication durant la guerre avec une centaine d’objets exposés par Jean-Marc Chéné, collectionneur spécialiste de la radio.
Du 7 au 12 nov. de 10h à 12h et de 16h à 19h
Vernissage merc. 7 nov. à 18h
Cour carrée et atelier de la Monnaie, Espace de la Tour à plomb, 95 quai Jean-Pierre-Fougerat.

Conférence-débat 

« Il y a un siècle, la Révolution en Allemagne » ou les conséquences géopolitiques de la Grande Guerre. Avec Patrice Neau, professeur à l’université de Nantes.
En partenariat avec l’Huma-café.
Vendredi 9 nov. à 18h30
Cour carrée

Commémoration officielle du centenaire 

Les élèves du collège Sainte-Philomène liront un texte et ceux du lycée Jean-Jacques Audubon témoigneront sur le devoir de mémoire et liront des lettres de poilus...
Dimanche 11 novembre à 10h30
Monument aux morts place Charles-de-Gaulle.

Des élèves de 3e en classe "défense"

L’enseignement de la défense est un des éléments du parcours du citoyen mis en place après la réforme du service national, en 1997. Sept ans après sa création au sein du lycée Jean-Jacques Audubon de Couëron, sous l’impulsion de son proviseur, Philippe Josso, la classe Défense* sensibilise les jeunes aux métiers militaires notamment grâce à un partenariat avec la base de Lorient. Avec leurs mots, Maxence, Antoine et Fabien, nous expliquent ce que représente pour eux cette classe Défense : « On nous apprend les bons comportements, on nous parle des poilus. On honore les morts. Cela m’intéresse plus d’être ici qu’être en classe générale ». Chaque élève est ici pour des raisons différentes. Mais tous sont d’accord pour dire que c’est un sujet qui est malheureusement toujours à l’ordre du jour, 100 ans après la Première Guerre mondiale.

 Devoir de mémoire 

Chaque année à Couëron, six commémorations nationales sont organisées. Autour des élus et des citoyens présents, les associations d’anciens y participent. Discours en hommage aux victimes de guerre, drapeaux bleu-blanc-rouge ornés d’écussons, dépôts de gerbes au pied du monument aux morts, plus que jamais, ces cérémonies officielles contribuent au devoir de mémoire, rappelant à chacun le prix de la guerre et la nécessité d’oeuvrer pour la paix.

 Un monument pour se souvenir... 

Plus de 30 000 monuments aux morts ont été construits en France entre 1918 et 1925. Celui de la Ville de Couëron a été érigé en 1922 grâce à une souscription publique. Sur trois côtés, il porte la liste des soldats morts pour la France, 234 noms répartis sur trois plaques de bronze de deux colonnes chacune. Les mentions des soldats morts pendant la Seconde Guerre mondiale, puis en Afrique du Nord furent ajoutées au fil du temps. Désormais ce monument commémore toutes les guerres et veut aujourd’hui symboliser la paix.


Des membres de votre famille, des amis ont vécu cette guerre, celle du front ou celle d’ici... Ils l’ont souvent raconté, et de génération en génération, les souvenirs (récits, anecdotes, photosd’objets, etc.) se sont transmis. Vous pouvez les partager, nous les publierons sur notre page Internet dédiée au Centenaire.
Ecrivez-nous à : Service communication, 8 place Charles-de-gaulle, 44220 Couëron ou communication @mairie-coueron.fr