Lancement de la nouvelle saison du théâtre

Pas moins de 22 spectacles, impliquant 79 représentations dont 40 séances scolaires, vont jalonner la saison culturelle 2019-2020 du théâtre Boris-Vian. Et, désormais il est possible de réserver ses places en ligne !

Des Éphémères de décembre, qui célébreront à la fois le dixième anniversaire de l’Espace de la Tour à plomb et le cinquième de la médiathèque Victor-Jara, à la Folle Journée de janvier, en passant par les rencontres avec les compagnies résidentes, cette saison s’ouvrira à la proximité, l’ouverture et la découverte.

Une diversité de regards

Depuis deux saisons, « Mon théâtre est un monde » est le fil conducteur de la programmation culturelle du théâtre. Les spectacles mettent à l’honneur des écritures à la fois sensibles, subtiles, mais aussi portées par des démarches artistiques engagées. Des thématiques fortes sont proposées, comme l’immigration, la place de chacun au sein de la famille et du groupe ou bien la féminité. Séverine Coulon, de la Cie les Bas-Bleus en résidence artistique, va aborder dans son spectacle Fille & Soie « la féminité et les injonctions imposées aux fillettes ». Les scolaires pourront également assister aux séances, dans le cadre du dispositif culturel et artistique renouvelé chaque année. Un exercice préparé avec minutie : « J’ai écrit ce spectacle en pensant aux femmes et à leurs difficultés à s’accepter telles qu’elles sont. J’avais aussi envie de m’adresser particulièrement aux petites filles et aux garçons, qui, à côté, écoutent… »

 

Soutien à la création

Le théâtre permettra à de nouveaux spectacles de prendre leur envol en soutenant des artistes en résidence. C’est le cas du théâtre amateur avec, cette année, l’association Arlequin Concorde et son spectacle George Kaplan ainsi que les compagnies professionnelles. Méli-Mélodie s’installera au théâtre avec Des yeux pour te regarder, Les Frères Pablof créeront Le grand saut et Les Bas-Bleus, La Vie animée de Nina W. L’occasion de partager des moments privilégiés avec les artistes, comme lors de séances de travail en « portes ouvertes », au bénéfice souvent réciproque. « Le théâtre est un art vivant », explique Séverine Coulon, « il est nécessaire de travailler sur scène, de tester des choses. Il peut être très enrichissant de présenter des étapes de travail et d’échanger ensuite avec ces spectateurs ‘’cobayes’’ afin de savoir si l’on est sur la bonne voie. »

 

 

 

 

Lancement de la saison le 6 octobre à 17h
avec le spectacle Entre le Zist et le geste.

 

Billetterie et tarifs.